Coudre une robe années 50: revue du patron V9239

Pour une raison obscure, les fleurs ont été étonnamment absentes de mon atelier de couture ces derniers mois. Remédions vite à cela avec une robe V9239 au style très années 50 couverte de roses.

Revue du patron V9239

Unremarkable cover but immense vintage potential

J’avais le patron V9239 en stock depuis longtemps mais je n’avais jamais eu l’occasion de le coudre. Pas très étonnant, étant donnée la photo très peu inspirante de présentation. Un corsage années 50 avec des manches années 70 et une jupe années 80, Vogue, sérieusement ? La diversité improbabler des tissus choisis pour toutes les autres options ne fait qu’empirer la chose…

Cependant, si on se focalise sur l’option D et qu’on fait abstraction des horribles rayures, on obtient une parfaite silhouette vintage années 50 !

Un patron charmant aux nombreux points positifs

Si vous parvenez à dépasser cette très mauvaise première impression, il y a en fait beaucoup de choses appréciables dans le patron V9239 :

Peu de modifications par rapport au patron initial

Comme d’habitude, je n’ai pas pu m’empêcher d’ajouter ma touche personnelle…

Tissu: des fleurs, des fleurs, encore des fleurs!

Il y a quelque temps, un débat est apparu sur le fait qu’après un certain âge, les femmes ne devraient plus porter de fleurs. Comme la plupart des couturières qui ont participé à ce débat, je ne suis absolument pas d’accord et j’adore coudre et porter des fleurs. Surtout quand je mets la main sur un tissu aussi magnifique!

Celui-ci est un coton très léger, acheté l’an dernier chez Sew Me Sunshine et que je n’osais pas toucher… jusqu’à ce que je trouve le patron parfait! Ces grandes roses sont absolument superbes, je suis complètement sous le charme de cet imprimé. Cependant, le tissu lui-même n’est pas parfait, il est partiellement transparent (d’où la doublure complète) et il se froisse beaucoup. Cela ne m’empêche en rien d’adorer cette robe !

Conclusion: ravie!

Je suis absolument ravie de cette robe et si heureuse d’avoir attendu le bon patron pour ce tissu. J’aimerais coudre maintenant ce patron en broderie anglaise mais je réfléchis à la meilleure façon de cacher les coutures du corsage… Cela risque de me prendre un certain temps !

Et juste un peu de spam roses anglaises pour mon plus grand bonheur…

Coudre avec Croft Mill: mon été en seersucker

Le seersucker est l’un de mes tissus préférés pour l’été. Alors quand j’ai eu le privilège de pouvoir choisir parmi la vaste sélection de Croft Mill, j’étais… un peu dépassée en fait ! Fruit d’une longue réflexion, je vous présente ma robe Semis rose en seersucker.

Qu’est-ce que le seersucker?

Le seersucker est traditionnellement un tissu en coton, où des fils à tension serrée alternent avec des fils à tension lâche. Ce processus de tissage donne au tissu une surface froissée. Vous obtenez ainsi un tissu extrêmement léger, idéal pour l’été, mais néanmoins avec une très bonne tenue. Voici des photos de près, qui donnent une idée de la structure du tissu.

J’adore porter du seersucker l’été. Mais il est en fait assez difficile d’en trouver qui ne contient pas de polyester – pas du tout approprie pour les grosses chaleurs ! Le seersucker rose que j’ai choisi (ainsi que la plupart de la sélection Croft Mill) est 100% coton donc parfait pour coudre des robes d’été.

Coudre la robe Semis dress de Delphine & Morissette

La robe Semis de Delphine & Morissette est la robe d’été par excellence, avec son profond décolleté, son dos ouvert et ses bretelles à volants. J’avais déjà utilisé ce patron deux fois pour ma collection Resort (ici et ici) et j’avais très envie de le coudre à nouveau pour l’été.

Cette robe est incroyablement facile à coudre. Le corsage est parfaitement conçu et se monte en un rien de temps.

Les bretelles à volants prennent plus de temps mais sont irrésistibles.

Et la jupe originale est un simple rectangle de tissu froncé qui se prête à de nombreuses interprétations… ce qui est exactement ce que j’ai fait ici !

Créer une jupe d’inspiration Zimmermann

Cela fait un certain temps que je fantasme sur les jupes à multiples volants de Zimmermann et j’avais très envie d’essayer de reproduire ce style.

C’est ma première tentative pour faire tenir ces multiples volants dans 3m de tissu tout en gardant le tout portable… et j’en suis assez satisfaite !

J’ai travaillé avec 5 rectangles de tissu : 3 visibles pour les volants du haut, et 2 non visibles pour la sous-jupe.

Vous pouvez évidemment rallonger la jupe en ajoutant 2 volants supplémentaires en bas (et 2 rectangles supplémentaires sous la jupe) ; ou multiplier le nombre de volants en raccourcissant leur longueur. Les possibilités sont illimitées!

J’essaierai de faire un tutoriel la prochaine fois que je coudrai une jupe similaire – très bientôt j’en suis sûre, car ces jupes semblent être ma nouvelle obsession…

Conclusion

Après avoir écrit cet article, je n’ai qu’une envie: reproduire cette robe avec différentes options de jupes dans toutes les couleurs de seersucker possibles… Classique Elisenne!!!

Coudre des manches ballon: revue du patron M8211

Et voici la fin (temporaire?…) de ma série sur les manches bouffantes (voir ici et ici pour les articles précédents). Le temps s’est considérablement amélioré à Londres, et j’espère maintenant pouvoir porter uniquement des robes sans manches – croisons les doigts… En attendant, laissez-moi vous présenter deux versions du patron M8211.

Une commande spéciale

Ces deux robes ont en fait été cousues pour ma fille aînée. Elle m’a donné des instructions très détaillées sur le style de la robe qu’elle désirait: manches bouffantes, encolure carrée, poitrine froncée, jupe au genou. Et heureusement, j’avais le patron parfait : McCall’s M8211, que j’ai acheté l’année dernière.

Ce patron est très mignon mais je ne voyais pas vraiment cette robe. Il se trouve qu’elle est en fait beaucoup plus appropriée pour ma fille de 16 ans, n’est-ce pas ?

Elle a également choisi les tissus des deux robes. Tout d’abord, un vichy en coton de Sew Me Sunshine, dans sa couleur préférée. J’aime le vichy depuis toujours et je suis ravie que mes filles partagent cette passion. Je viens d’ailleurs de terminer une autre robe en vichy pour sa sœur. Profitons au maximum du fait que les tissus vichy sont disponibles partout actuellement !

La deuxième robe est cousue dans un superbe coton blanc brodé de chez Amothreads. Cette boutique en ligne ne vend que des fins de rouleaux, toujours à des prix incroyablement bas. La qualité est irrégulière mais vous pouvez faire d’incroyables bonnes affaires – clairement le cas ici !

J’aime le fait qu’elle ait choisi des tissus si différents car ils changent complètement le style de la robe. Il est clair que la robe blanche est beaucoup plus formelle que la robe vichy. Elle sera parfaite pour être portée à la communion de son frère la semaine prochaine – ce qui était le but initial de tout ce processus. La robe vichy était facultative et sera emportée en France pour nos vacances au bord de la mer.

Revue du patron M8211

Taille: un peu grand

Ma fille est un peu plus large d’épaules que moi et son tour de poitrine est plus standard que le mien, mais sinon nos mensurations sont assez similaires. J‘ai donc coupé ma taille habituelle de 10 pour McCall’s: fit global bon mais beaucoup trop de leste en haut!

Rien que je n’aie pu régler facilement cependant. J’ai enlevé 2,5 cm (de chaque côté ! !!) en haut du corsage arrière, allant jusqu’à 0 au-dessus de la ceinture ; 5 cm au niveau de l’élastique du devant ; et 3 cm au niveau de l’élastique des épaules. L’élastique est facile à ajuster, il faut juste s’assurer de le faire avant de le fixer définitivement.

Beaucoup de points positifs

Il y a beaucoup de choses que j’aime dans cette robe:

Peu de modifications

En plus des ajustements de taille mentionnés ci-dessus, j’ai décidé de déplacer le zip central arrière sur le côté pour la robe vichy. Attention, cela ne fonctionne pas avec la jupe 3 pièces ! Donc si vous décidez de faire la même chose, vous devrez redessiner votre jupe pour éviter une couture juste au milieu devant !

Conclusion: un franc succès!

Ma fille est ravie de ces robes et je peux même les emprunter au cas où je me trouverais à court de choses à porter ( ??!!); donc c’est un succès total !

Coudre avec Croft Mill: mon ensemble en chambray lilas

Grande nouvelle : je viens de devenir ambassadrice pour l’une de mes boutiques de tissus en ligne préférées, Croft Mill ! Je suis aux anges!! J’avais prévu d’utiliser leurs merveilleux tissus pour coudre des robes d’été. Mais le climat anglais m’a fait changer d’avis…

Voici donc mon ensemble en chambray lilas:

Une histoire d’amour au long cours avec Croft Mill

Je suis toujours un peu dubitative lorsque des blogueurs deviennent ambassadeurs de marque, car on ne sait jamais à quel point ils sont objectifs dans leurs critiques. Et j’ai de mon côté vécu une mauvaise expérience il y a quelques années: une boutique en ligne m’avait fait cadeau de tissus de si mauvaise qualité que je ne savais qu’en faire…

Mais avec Croft Mill, je n’avais aucun doute. J’utilise leurs tissus depuis des années (le premier article sur le blog date de 2018 ! !) et je suis une fan absolue. La qualité est toujours parfaite et les prix très raisonnables. Ils ont une gamme étendue et stockent beaucoup de tissus naturels (coton et laine), qui sont mes préférés.

Voici un échantillon de quelques-unes de mes réalisations – tous les articles sont sur le blog (c’est ici pour les trouver facilement).

Que coudre avec du chambray?

Mais revenons à mes créations ! Il s’agit d’un ensemble jupe culotte – haut dos croisé dans un magnifique tissu chambray lilas. Celui-ci a assez de tenue pour donner à ces pièces leur structure, mais est également 100% coton donc respirant et tout doux contre la peau. La qualité de ce tissu est vraiment (très objectivement) incroyable pour un prix aussi abordable (£7.75pm !!). Sans parler de la couleur, mon saint Graal en chambray – vous savez à quel point j’aime le lilas (quelques exemples ici et ici…).

J’ai déjà utilisé du chambray dans le passé et j’aime beaucoup ce tissu pour les vêtements plus structurés. Il se comporte un peu comme un denim léger, mais il est beaucoup plus respirant. J’aime aussi que la façon dont il est tissé lui donne beaucoup de texture visuelle – comme s’il avait de petites taches de couleurs.

Sur la photo de gauche, l’une de mes créations préférées, l’emblématique robe chemise M6696 en chambray bleu. Je suis en fait très tentée de recoudre ette robe en violet (et avec des manches ballons)… À droite, la robe Lune de French Poetry, qui est si élégante dans ce tissu (je l’ai aussi cousue dans un coton léger et le résultat est complètement différent). Les deux robes sont réalisées dans un chambray dont le poids et la texture sont exactement les mêmes que le chambray lilas Croft Mill.

Patrons utilisés: V9075 et Altlas Top

Revue du patron V9075

Pour le bas, j’ai utilisé le patron de la combinaison V9075, dont je n’ai gardé que la jupe-culotte. Même si j’aimerais bien coudre cette combinaison, je n’ai toujours pas saisi comment on peut l’enlever facilement avec un zip dans le dos et un décolleté aussi haut… Peut-être faut-il faire plus de yoga pour gagner en souplesse ?

La jupe-culotte a une forme exquise. Elle est très ajustée à la taille grâce à 12 plis au total ; et ensuite très large en bas. Forme très flatteuse si comme moi vous avez une taille fine et des hanches… « généreuses » !

Ses proportions sont parfaites, la longueur étant juste ce qu’il faut pour équilibrer le volume (pour mon 1,68m en tout cas !).

J’ai coupé une taille 10 (pour ma taille en magasin UK 8, FR 36 et US 2) et n’ai pas fait le moindre ajustement – incroyable pour moi, car coudre des pantalons est habituellement un immense casse-tête !

La seule modification que j’ai apportée au patron a été de coudre la jupe-culotte séparément. Pour cela, j’ai créé des parements avant et arrière, en utilisant mes demi-pièces avant et arrière comme guides une fois les plis cousus. Et j’ai ajouté un zip invisible de 20 cm sur le côté. Rien de bien compliqué.

Revue du patron Atlas Top

Le haut est le Atlas top de Stitch Witch patterns. J’ai pensé qu’il serait le bon candidat pour du chambray ; et en parfait accord avec la jupe-culotte. Et en effet je suis ravie de cette tenue, surtout vue de dos – regardez ce joli triangle !

J’avais par le passé pris beaucoup de plaisir à coudre la Tudor Blouse et le Boleyn Top de Stitch Witch Patterns. Mais pour une raison obscure je n’ai jamais écrit d’article à leur sujet…

La couture de l’Atlas Top a été tout aussi agréable : il s’agit d’une réalisation très facile, avec des instructions simples et un superbe résultat. Le dos croisé est particulièrement joli…

… et les pinces poitrine centrales créent un rendu très original.

J’ai choisi une taille 8, mais j’ai dû procéder à un ajustement forte poitrine (FBA) pour mon bonnet E. Le FBA était absolument nécessaire pour pouvoir enfiler le haut, car il y a très peu d’aisance au niveau de la poitrine si l’on compare les mesures du corps et les mesures finies. Voici à quoi ressemble ma pièce après le FBA.

Et point non négligeable, ce patron consomme moins d’un mètre de tissu si vous doublez le dos avec un autre tissu. C’est donc le meilleur moyen de puiser dans ses chutes de tissus !

Conclusion

Il m’a fallu beaucoup de réflexion pour choisir ce que je voulais faire avec ce tissu, car je ne voulais vraiment pas le gâcher – le seul inconvénient d’e recevoir du tissu gracieusement…

Donc à présent, mon problème est que j’ai plus d’idées de vêtements en chambray lilas que de tissu disponible. Un petit aperçu de deux autres créations…