Cache-Coeur d’Eté

This post is also available in: enEnglish (Anglais)

Mon idée de prendre des photos de cette robe dès que le soleil a pointé son nez s’est révélée lumineuse ! C’était il y a deux semaines et depuis, il a fait si froid que je n’ai pu porter aucune de mes robes d’été nouvellement cousues… Quelle frustration !!!

Voici doncM7081 – une robe avec un chemisier en faux cache-cœur (l’ouverture se fait par une fermeture éclair sur le côté) ; une jupe en cercle ; et une large ceinture pour les joindre.

Tout me plait dans cette robe : les plis du chemisier, qui remplacent les pinces poitrine et permettent un tombée parfait ; la ceinture, qui crée une jointure très propre entre le chemisier et la jupe ; et la jupe en cercle – de très loin ma forme préférée de jupe, mais ça vous deviez avoir déjà deviné…

Histoire de changer, je n’ai pas cousu un patron Vogue Custom Fit – mais pas très loin tout de même ! Vogue et McCall font partie du même groupe et leur patronage est vraiment très similaire à mon avis. Ce patron ne proposait pas plusieurs options de bonnet – quelque chose que je recherche frénétiquement depuis que j’ai découvert que ça existait ! – mais je me suis dit que je pouvais échapper à un ajustement forte poitrine grâce aux plis du chemisier. J’aurais dû être moins paresseuse, je trouve que la ceinture remonte un peu sur le devant, mon bon rien qui ne m’empêche de dormir la nuit…

Le modèle est tellement simple que je n’ai pas du tout regardé les instructions – ce qui est assez inhabituel lorsque je couds un nouveau style de robe. J’y ai apporté quelques modifications comme à mon habitude :

  •  J’ai ajouté du passepoil tout autour de l’encolure ; et au-dessus et en-dessous de la ceinture. Adition très facile pour la ceinture, car elle est doublée et je n’ai donc eu qu’à insérer mon passepoil entre les deux épaisseurs de tissu. Pour l’encolure, j’ai cousu mon passepoil au niveau de la marge de couture et j’ai fini l’intérieur avec un biais
  • Je n’ai pas cousu de col chemise, car je n’envoyais pas l’intérêt esthétique sur une robe d’été.
  • J’ai doublé la jupe (mais pas le corsage), car mon tissue était légèrement transparent.

A mon avis, l’étape la plus difficile avec les patrons Vogue et McCall est celle du choix de taille – les indications du tableau de taille sont systématiquement bien trop grandes ! Mais une fois que vous avez déterminé de combien de tailles il vous faut descendre, les patrons semblent en général avoir une grande consistance entre eux. Donc pour McCall, je suis selon le tableau de taille un 12, mais je coupe maintenant toujours un 8 aux épaules, s’élargissant à un 10 a la taille, et ça me donne un patron parfait sans aucun ajustement ! (enfin sauf à la poitrine quand je n’ai pas la flemme…)

Le tissu que j’ai utilisé est un coton léger en provenance de mon magasin préféré, Fabrics Galore! Ma dernière expédition d’il y a un mois s’est révélée plus que fructueuse, avec 5 vêtements cousus depuis ! Ma philosophie d’achat de tissus a pas mal évolué ces derniers temps. Je me suis rendu compte que les tissus non cousus immédiatement avaient tendance à finir au fond de mes armoires, car mes gouts avaient changé et je n’avais plus envie de les utiliser. Donc maintenant, sitôt acheté sitôt cousu – enfin j’essaie…

Toutes considérations philosophiques mises de cote, j’adore cette robe. Elle est toute légère pour les chaudes journées d’été, mais a cependant une jolie forme bien structurée. Une deuxième est déjà cousue… Incorrigible je vous dit !!!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *