Bilan couture de l’été 2020

This post is also available in: English (Anglais)

Bien que je sois en déni complet, les cousettes d’été touchent à leur fin. Avant de passer à la couture d’automne, voici un petit récapitulatif de ce qui a été indéniablement une période très productive pour moi.

Ce bilan est un peu spécial pour moi. Notre famille a passé cinq mois au lieu des deux habituels dans notre maison de vacances adorée, en France. Cela m’a évidemment donné amplement le temps d’améliorer ma garde-robe d’été là-bas ! Seuls bémols : une machine à coudre pas du dernier printemps ; et un espace couture centré dans la cuisine…

Voici la machine à coudre que ma mère m’a offerte quand j’ai quitté la maison, il y a plus de 20 ans. Elle est moins silencieuse et moins rapide que ma Janome Atelier 5 entièrement électronique , mais elle est incroyablement fiable et efficace. Juste pour dire que la couture est possible sous toutes circonstances ! Bref, retournons à nos moutons…

Obsession Dos

Force est de constater que je ne me suis pas beaucoup diversifiée de ma couture de robes. Mais cet été, j’ai vraiment été attirée par les jolis dos.

La robe M7952, avec ses bretelles croisées, m’a plu au point que je l’ai cousue deux fois (les articles de blog sont ici et ici).

Le Top Glory de Clematisse Patterns n’était pour une fois pas une robe. J’ai été attirée par … son dos bien évidemment, et j’en ai cousu deux versions pour mon aînée. Le hasard fait que nous portions la même taille de vêtements, ce qui rend les échanges tout à fait possible (et d’ailleurs fortement encouragés, en tout cas dans ce sens)!

Lorsque le patron n’offrait pas de dos remarquable, je l’ai ajusté. Pour la robe V9253 (articles ici et ici), j’ai reproduit le décolleté plongeant en V du devant à l’arrière. Cela rend la robe encore moins soutien-gorge compatible mais peu m’importe!

Et je me suis aussi beaucoup amusée avec les bretelles!


Nouveaux patrons préférés

Ma frénésie couture de cet été m’a également permis de coudre de nouveaux patrons, car nous avions quitté Londres à toute vitesse et je n’avais emporté aucun de mes patrons (ni de mes tissu d’ailleurs) – incroyable n’est-ce pas?

Ma plus belle découverte est sans hésitation  la robe V9253, que je zyeutais depuis un moment. Cette robe a été un énorme succès dans la communauté de la couture depuis sa sortie il y a quelques années – maintenant je sais pourquoi! Il est extrêmement facile à coudre, avec un rendu incroyablement élégant. Je vais sans doute essayer une version en laine doublée pour l’hiver, à porter avec un petit body thermal dessous.

Je suis également tombée amoureuse de la robe Cassandre de Clematisse Patterns, que j’ai extensivement hackée en réalisant trois versions successives (articles ici et ici).

Et j’ai également beaucoup utilisé le patron de haut court M7958 comme base pour créer des robes, car son ajustement poitrine est parfait grâce aux options de bonnets ; et sa coupe raccourcie le rend parfait pour y rajouter une jupe.

Nouveau tutoriel de robe à smocks sur le blog

Cette année était définitivement l’année de la robe à smocks sur Instagram, avec pleins de jolies versions fleurissant un peu partout. J’adore ces robes depuis des années. J’avais déjà publié un tutoriel pour une robe à smocks basique il y a deux ans ; puis pour une robe à smocks à trois niveaux l’année dernière. Cette année j’ai ajouté une version à volants aux épaules.

New fabric shops

Cet été a également été l’occasion pour moi d’essayer de nouvelles boutiques de tissus. Mes plus belles découvertes sont Selvedge & Bolts, où la pétillante Dibs propose notamment de magnifiques fins de rouleaux de couturiers – mes deux robes V9253 avec leurs fleurs impressionnistes en sont des exemples ; et Un Chat sur un Fil, d’où j’ai fait une grosse commande de cotons brodés et broderies anglaises, qui se sont révélés d’une qualité incroyable (utilisés pour la robe ci-dessus et mes deux robes blanches).

En conclusion

Cet été j’ai aussi cousu quelques pièces pour mes filles – essentiellement des jupes, shorts et petits hauts. Je me suis également collée à la couture de masques pour toute la famille et de chouchous. Mais dans l’ensemble, c’est tout pour la couture estivale ! Je suis dorénavant fin prête pour coudre des robes d’automne et d’hiver!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *