Mon année tricot 2020

Si l’on fait abstraction de tous les facteurs exogènes qui ont rendu cette année difficile, 2020 restera pour moi l’année de ma révélation sur le tricot. Après des siècles à être intimidée par les patrons de tricot et leurs codes indéchiffrables, le déclic s’est finalement produit! Résultat : 12 gilets, 7 pulls et 2 châles tricotés avec amour ces douze derniers mois.

Patrons préférés: Belladonna, Enchantée et Blossom

Le patron que j’ai le plus tricoté et que j’adore plus que tous les autres est clairement celui du gilet Belladonna d’Andi Satterlund. J’en ai tricoté quatre versions en 2020 (et je n’exclus pas d’autres dans un avenir proche…): bleu pâle, bleu roi, noir et violet. Le seul non publié sur ce blog est le violet, terminé juste avant les vacances scolaires de Noël… Les parents me comprendront !

Ce que j’aime particulièrement dans ce modèle, ce sont les motifs de dentelles que le recouvrent presque entièrement ; et le fait qu’il soit si bien taillé. J’ai relevé l’encolure pour mes modèles noirs et violets et cela les rend beaucoup plus portables, donc ce point est peut-être le seul défaut de ce patron.

Mon deuxième patron tricot préféré cette année est celui du pull Enchantée d’Atelier Emilie. Trois pulls tricotés ici (bleu roi, rose bébé et lilas), tous pour mes grandes filles (qui font ma taille, très pratiques pour les emprunts de vêtements !).

Je suis une grande fan des feuilles en dentelle, dont ce pull est recouvert. Et la grille de dentelle est si facile à retenir que ce patron peut devenir assez addictif. J’ai cependant considérablement réduit la taille, pour l’adapter au FR 38 / UK 10 / US 4 de mes filles, car aucune de nous ne porte de pulls amples – 4 répétitions de dentelle à l’avant et à l’arrière sont amplement suffisantes.

Et mon troisième patron tricot préféré est le pull Blossom de Along avec Anna (2 pulls, 3 gilets).

J’avais déjà tricoté le châle Blossom fin 2019 et je pense que c’est le projet qui m’a vraiment fait adorer tricoter de la dentelle.

Tricoter le pull s’est avéré mille fois plus facile que tricoter le châle (qui est assez complexe car il faut gérer des augmentations en plus de la grille de dentelle). J’ai tricoté deux pulls pour mes filles mais le premier était beaucoup trop grand …

Ici encore le modèle est assez ample, donc pour ma deuxième version j’ai considérablement réduit la taille.

La dentelle est si belle que j’ai également auto-patronné un modèle de gilet sur la base du pull, entièrement couvert de dentelle. Le patron du gilet Blossom existe mais la dentelle n’apparaît malheureusement que dans le dos, certainement pas assez de dentelle à mon goût! J’ai tricoté une version blanche et une version corail, toutes deux sur le blog ; ainsi qu’une version bleu canard qui a eu moins de succès (je vous en parle plus tard).

Créatrice préférée: Andi Sutterland

Ma créatrice préférée de l’année est sans aucun conteste Andi Sutterland de Untangling Knots. Cette année, j’ai tricoté neuf gilets Untangling Knots: Belladonna (x4), Salal (x2), Agatha (x1) et Wainthropp (x1); et deux pulls: Chuck x2 ; soit 11 modèles au total !!!

Je zyeutais depuis des siècles les modèles d’Andi, essentiellement pour leur style: ils ont cette forme ajustée et raccourcie des années 50 qui va si bien avec mes robes patineuses adorées. Mais quand j’ai commencé à tricoter les patrons, j’ai eu une très bonne surprise: ils sont incroyablement clairs! Tout est écrit ligne par ligne, de la manière la plus simple, c’est vraiment incroyable! Après cela, suivre tout autre patron requiert un énorme effort de volonté. Et le fit est toujours parfait, jamais de mauvaise surprise sur la taille. Je suis clairement une addict absolue!

Et quelques flops bien sûr…

Au cas où vous vous poseriez la question, tous mes tricots n’ont pas été des succès cette année, loin de là. Mon désastre majeur s’est produit au début du confinement 1, lorsque j’ai retricoté trois fois un gilet en aiguilles taille 3, pour me rendre compte qu’il était beaucoup trop grand et que mon tricot était complètement irrégulier. Pas de photo pour celui-ci, il est allé directement à la poubelle.

Un désastre à plus petite échelle était un projet de bébé récent, pour lequel j’ai tricoté tout le corps et une manche complète, puis dans un moment de folie tiré sur un fil (comme une brute)… et tout s’est détricoté… Arrrggghhhh!

Mon autre échec a été mon cardigan Salal rouge, pour lequel je n’ai pas utilisé la bonne laine – il s’est avéré trop grand et d’une texture très irrégulière que je déteste. Celui-ci est parti aux bonnes oeuvres…

Et un semi-échec: un cardigan Blossom pour ma fille, plus long que les miens et dans la couleur qu’elle a demandée … et qui n’a pas été porté une seule fois! Tant pis…

Conclusion: mon passe-temps le plus relaxant

Le tricot est un passe-temps bien différent de la couture. Alors que je suis essentiellement focalisée sur le produit fini en couture, en tricot c’est le processus que j’aime. De toute façon, les projets prennent tellement de temps qu’il ne sert à rien de compter les heures passées ! Si vous n’avez pas encore essayé le tricot, je vous recommande vivement de vous y mettre!


2 réponses à “Mon année tricot 2020”

  1. Laure dit :

    Bravo ! 😀 Magnifique tricotage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *