Gilets d’hiver tous doux: Agatha et Belladonna

This post is also available in: English (Anglais)

Au printemps 2020, j’ai eu ce que j’appelle ma «révélation tricot»: j’ai découvert que je pouvais facilement suivre un patron, après des années à être terrifié par ce qui ressemblait à un code indéchiffrable. Et depuis ma créatrice préférée est, de loin, Andi Satterlund de Untangling Knots. J’admirais depuis des années ses créations années 50, parfaitement assorties à ma vaste collection de robes patineuses.

Évidemment, dès que j’ai réussi à comprendre les patrons d’Andi, je me suis fort enthousiasmée – je ne sais même pas combien j’en ai tricotés au cours des 9 derniers mois …

Bien que le pull Chuck(version lie-vin ci-dessus et une autre version rose non montrée) ait été mon tout premier tricot Andi Sutterland et tienne une place particulière dans mon cœur, j’ai une nette préférence pour les gilets. J’ai déjà présenté sur ce blog mes deux Belladonnas (bleu pâle ici et bleu roi ici); mais j’ai également tricoté deux versions de Salal (version rose bien-aimée ci-dessus, ainsi qu’une version rouge ratée en raison d’un mauvais choix de laine); et une version jaune de Wainthropp. Cela fait donc 9 projets au total…

Au milieu de cet arc-en-ciel de couleurs, il me manquait vraiment des gilets de couleurs neutres, d’autant plus que ma garde-robe est nettement plus sobre en hiver qu’en été. Problème résolu: laissez-moi vous présenter mes deux nouvelles création, mon gilet Belladonna noir

et mon gilet Agathablanc cassé:


Ces deux gilets sont en fait assez similaires à bien des égards. Ils sont tricotés de la même manière: de bas en haut et sans AUCUNE couture; et ils comportent BEAUCOUP de dentelle.

  • La construction commence par le dos, que vous tricotez du haut jusqu’aux aisselles. Ensuite, vous montez chaque devant à l’épaule et les tricotez séparément jusqu’aux aisselles. À ce stade, les trois pièces sont jointes et tricotées ensemble jusqu’en bas. Les manches sont montées directement sur les ouvertures des manches. La construction se termine par les bandes de boutonnage et d’encolure.
  • L’aspect le plus agréable de ces modèles tient dans la grande quantité de dentelle. Il y a pour chaque modèle deux tableaux de dentelle pour le corps; et un troisième pour les manches d’Agatha. Ils sont impossibles à mémoriser entièrement (pour moi en tout cas) mais très faciles à suivre ligne par ligne – si vous comptez vos points tout le temps! (un aspect ce que j’apprécie beaucoup en tricot, bizarrement)
  • Et le tombé est absolument parfait. Il y a des diminutions régulières à partir du milieu du corps, ce qui rend ces gilets parfaitement ajustés à la taille. Et je suis fan de la longueur a la taille, qui non seulement va parfaitement avec toutes mes robes, mais rend également le projet beaucoup plus rapide à tricoter .
  • Les deux modèles utilisent une jauge similaire, qui fonctionne parfaitement pour ma combinaison préférée de laine Drops Kid Silk / Drops Baby Merino, tricotée en double brin. Pour mon Belladonna noir, j’ai utilisé la couleur 21 Baby Merino noirs / 02 Kid Silk ; et pour mon Agatha blanc cassé, j’ai utilisé 01 Baby Merino et 01 Kid Silk. J’ai tricoté les deux cardigans dans la plus petite taille disponible (mais je tricote assez lâche).

Voici plus de photos de Belladonna – désolée pour la mauvaise qualité mais le noir est si difficile à photographier ! Mes seuls ajustements par rapport au patron initial et à mes projets précédents sont que j’ai sensiblement remonté l’encolure ; et je n’ai fait aucune diminution aux les manches. Cela rend le gilet beaucoup plus facile et confortable à porter.

Quant à Agatha, c’était la première fois que je tricotais ce modèle, donc à part élargir les manches en ne faisant aucune diminution, j’ai suivi religieusement le patron. J’aime particulièrement le motif de feuilles en dentelle; mais je suis moins fan des bandes très répétitives- même si je les aime plus sur les photos que lorsque je les porte (allez savoir pourquoi!).

Dans l’ensemble, je suis très satisfaits de ces deux nouveaux tricots – mon gilet Belladonna noir en particulier a été intensivement porté depuis que je l’ai fini! Je considère sérieusement la possibilité de tricoter un autre gilet noir car c’est une couleur que je porte énormément en hiver. Et puis j’envisage encore plus de basiques : un blanc et un marine seraient de bons ajouts à ma collection. Trop de projets, trop peu de temps, je suis incorrigible!


Une réponse à “Gilets d’hiver tous doux: Agatha et Belladonna”

  1. gazelledit :

    Ils sont tous superbes et vous vont à ravir. Vous me donneriez presque envie de ressortir mes aiguilles à tricoter .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *