Coudre une robe portefeuille de printemps: V8379

La semaine dernière, j’ai été prise d’une envie soudaine de robe portefeuille pour le printemps… et la voici ! Laissez-moi vous présenter ma robe V8379 rose poudre:

Version 3.0….

Vous savez à quel point je suis une récidiviste en matière de couture. Vous ne serez donc pas surpris d’apprendre que ce n’est pas ma première version de ce patron. En fait, j’en ai cousu deux autres il y a peu, l’une violette et l’autre bordeaux, toutes deux présentées sur le blog ici et ici.

J’ai beaucoup porté ces deux robes pendant l’hiver, notamment parce que j’ai un gilet assorti à chacune qui me permet des les réchauffer. Mais leurs couleurs sont trop sombres pour le printemps, il me fallait donc absolument une version plus claire!

Revue du patron V8397

V8379 est devenu l’un de mes patrons de robe préférés, pour plusieurs raisons:

  • Cette robe correspond parfaitement à mon style : un corsage ajusté, une jupe cercle, avec en prime le fait qu’il s’agisse d’un robe portefeuille, que demander de plus ?
  • Sa confection incroyablement facile et rapide : 6 pièces de patron, pas de fermeture technique, le projet parfait pour un après-midi couture relax.
  • L’ajustement est parfait: comme ce patron est conçu pour les tissus extensibles, il est assez facile d’obtenir un bon fit. Les plis du buste en particulier permettent de ne pas faire de FBA (même si vous en faites habituellement). Comme d’habitude avec Vogue (McCall’s, Butterick), j’ai coupé une taille 10 (pour mon FR36/ UK8/ US2 et un bonnet E), je n’ai fait absolument aucun ajustement, et cette robe me va comme un gant.
  • Malgré sa simplicité, cette robe présente de jolis détails: les plis du buste mentionnés ci-dessus; et également les jolies manchettes.

Le seul point négatif de ce patron est que les instructions ont peu de détails sur la finition intérieure. Bien que cela ne soit pas nécessaire pour ce type de tissu, j’ai décidé de surjeter tous mes bords pour une finition propre ; et j’ai mis de l’entoilage thermocollant autour de l’ouverture latérale de la ceinture, pour la renforce

Tissu choisi

Comme pour mes deux robes précédentes, j’ai utilisé du Ponte Roma, qui est un peu extensible (comme le recommande le patron) mais suffisamment lourd pour garder sa forme. Il est absolument parfait pour ce modèle et je le recommande vivement. Je suis très tentée d’essayer de faire cette robe dans un tissu plus léger pour l’été, mais j’ai aussi très peur que ce soit un gros désastre…

Un petit avertissement sur le Ponte Roma : choisissez toujours la version en viscose, pas celle en polyester. Cette dernière bouloche au lavage et doit être évitée à tout prix.

Conclusion

Bien que je n’aie pas été très innovante pour cette robe, je compte la porter énormément et j’en suis ravie !


2 réponses à “Coudre une robe portefeuille de printemps: V8379”

  1. gazelle dit :

    Elle est magnifique et cette couleur vous met en valeur .
    Pour ma part , je viens de coudre la combi Pilat de Clématisse patterns , découverte grâce à vous .
    J’ai réduit la largeur des jambes , (au vu de mon 1, 53 m ) , fait une réduction de bonnet , modifier la profondeur du décolleté , et malgré cela , c’est une cata sur moi ! La fourche est bien trop longue ; j’ai l’impression de porter un pantalon de zouave . Je vais donc découdre et tenter d’y remédier …
    L’avez vous cousue et avec quel résultat ?
    Bonne journée

    • Elisenne dit :

      Oh je suis désolée, que je compatis… Je n’ai pas cousi Pilat. Même si je suis très tentée par les combinaisons Clematisse, elles vont tellement bien aux couturières à la morphologie complètement différente de la mienne (taille peu marquée et hanches étroites, alors que moi c’est vraiment tout l’inverse) que je crains un désastre
      . Bon courage pour essayer de rectifier le tir!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.