Coudre avec Croft Mill: une nouvelle robe M8211 pour l’été

Je vous avais prévenus : j’ai tellement aimé ma version estivale du patron M8211 dans un magnifique voile de coton de Croft Mill que j’en ai immédiatement cousu une nouvelle version. La voici: même patron, même magasin de tissu, pourquoi changer une équipe qui gagne?

Revue du patron M8211: rien à ajouter, j’en ai bien peur

C’est ma quatrième version de ce patron en quelques mois. J’en ai fait une revue en détail dans cet article, donc je ne pense pas qu’il y ait beaucoup à ajouter. (Il suffit de cliquer sur les images pour obtenir les liens vers les articles de blog).

J’aime beaucoup tant la version à manches bouffantes que celle sans manches. Le patron est bien conçu, facile à coudre et d’un rendu parfait. Vous pouvez utiliser une grande variété de tissus : mes versions à manches bouffantes sont en popeline de coton, tandis que les versions sans manches sont en voile de coton et viscose. Le seul point négatif est que la patron taille assez grand. Cependant rien de bien difficile à ajuster lors de la pose de la fermeture éclair arrière.

Après avoir cousu plusieurs versions, je me suis rendue compte que je ne suis pas une grande fan des jupes proposées. Mieux vaut patronner la vôtre, comme je l’ai fait avec ma version à étages longueur cheville. C’est de loin ma préférée.

Tissu : coudre de la viscose pour la première fois

Le tissu que j’ai utilisé pour cette robe est un challis de viscose de Croft Mill, qui m’a été gentiment offert dans le cadre de leur programme d’ambassadeurs. J’adore cet imprimé aquarelle délicat, qui correspond parfaitement à ma palette estivale. Mais si vous avez envie de quelque chose de différent, Croft Mill propose une gamme très large dans le cadre de sa collection « Festival » – j’adore celui-ci pour l’automne.

Je n’avais jamais fait l’expérience de coudre de la viscose – pour une raison obscure, je pensais qu’il s’agissait d’une fibre synthétique, alors que ce n’est pas le cas (elle est à base de pulpe de bois). Mes conclusions sont les suivantes :

  • Le challis de viscose est très facile à coudre : il ne glisse pas comme le satin de polyester et ne perd pas sa forme comme la soie.
  • Il tombe incroyablement bien, rien à voir avec du coton – beaucoup plus comparable au satin de soie.
  • Il respire, donc est absolument parfait pour l’été.
  • MAIS… il se froisse beaucoup quand on le porte, attention ! !!

Conclusion: une expérience intéressante

J’étais heureuse d’être poussée hors de ma zone de confort et encouragée à coudre avec un tissu différent. Cependant, je pense que je vais rester fidèle à ma préférence pour le coton, la soie et la laine, car je ne supporte pas les tissus qui froissent!


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.