Coudre une robe années 50: revue du patron V9239

Pour une raison obscure, les fleurs ont été étonnamment absentes de mon atelier de couture ces derniers mois. Remédions vite à cela avec une robe V9239 au style très années 50 couverte de roses.

Revue du patron V9239

Unremarkable cover but immense vintage potential

J’avais le patron V9239 en stock depuis longtemps mais je n’avais jamais eu l’occasion de le coudre. Pas très étonnant, étant donnée la photo très peu inspirante de présentation. Un corsage années 50 avec des manches années 70 et une jupe années 80, Vogue, sérieusement ? La diversité improbabler des tissus choisis pour toutes les autres options ne fait qu’empirer la chose…

Cependant, si on se focalise sur l’option D et qu’on fait abstraction des horribles rayures, on obtient une parfaite silhouette vintage années 50 !

Un patron charmant aux nombreux points positifs

Si vous parvenez à dépasser cette très mauvaise première impression, il y a en fait beaucoup de choses appréciables dans le patron V9239 :

  • Comme je viens de le dire, l’option D offre une base parfaite pour créer une robe années 50, tout à fait dans l’esprit du New Look de Dior. J’aime tout ce qui compose cette robe : le corsage ajusté avec ses coutures princesse très flatteuses, les manchons adorables et la jupe cercle.
  • Ce patron fait partie de la collection  » Custom Fit « , ce qui signifie qu’il offre des options de bonnets de poitrine – youpi !!! C’est la raison pour laquelle je l’avais acheté en premier lieu à vrai dire. Attention, certains patrons de Vogue/McCall’s ne sont pas  » Custom Fit  » mais offrent néanmoins des options de bonnets poitrine (par exemple la combinaison M7908) – pourquoi faire simple quand on peu faire compliqué…
  • L’ajustement de l’ensemble de la robe est excellente. J’ai choisi une taille 8 (pour ma taille UK 8/ US 2/ FR 36) et un bonnet C (pour mon bonnet E) et je n’ai fait aucun ajustement. La prochaine fois, j’enlèverai un peu de tissu dans le haut du dos, car il y a un peu trop d’aisance à mon goût, mais rien de dramatique.
  • Cette robe est très facile à réaliser. Il y a un nombre limité de pièces de patron et une fois que vous arrêtez de mélanger les pièces des manches (je recommande fortement d’écrire explicitement HAUT et BAS sur chacune), pas de difficultés techniques majeures.
  • La finition intérieure est très soignée avec un corsage est entièrement doublé.

Peu de modifications par rapport au patron initial

Comme d’habitude, je n’ai pas pu m’empêcher d’ajouter ma touche personnelle…

  • J’ai ajouté du passepoil à l’encolure parce que je suis folle de passepoil… A peine visible…
  • J’ai entièrement doublé la jupe car le tissu est très léger.
  • J’ai déplacé la fermeture éclair sur le côté et j’ai réalisé une jupe à 3 panneaux pour avoir plus de volume. Rétrospectivement, ce n’était pas une bonne combinaison, car l’une de mes jupes a été cousue sur le devant… heureusement c’est à peine visible grâce au motif chargé du tissu !

Tissu: des fleurs, des fleurs, encore des fleurs!

Il y a quelque temps, un débat est apparu sur le fait qu’après un certain âge, les femmes ne devraient plus porter de fleurs. Comme la plupart des couturières qui ont participé à ce débat, je ne suis absolument pas d’accord et j’adore coudre et porter des fleurs. Surtout quand je mets la main sur un tissu aussi magnifique!

Celui-ci est un coton très léger, acheté l’an dernier chez Sew Me Sunshine et que je n’osais pas toucher… jusqu’à ce que je trouve le patron parfait! Ces grandes roses sont absolument superbes, je suis complètement sous le charme de cet imprimé. Cependant, le tissu lui-même n’est pas parfait, il est partiellement transparent (d’où la doublure complète) et il se froisse beaucoup. Cela ne m’empêche en rien d’adorer cette robe !

Conclusion: ravie!

Je suis absolument ravie de cette robe et si heureuse d’avoir attendu le bon patron pour ce tissu. J’aimerais coudre maintenant ce patron en broderie anglaise mais je réfléchis à la meilleure façon de cacher les coutures du corsage… Cela risque de me prendre un certain temps !

Et juste un peu de spam roses anglaises pour mon plus grand bonheur…


Une réponse à “Coudre une robe années 50: revue du patron V9239”

  1. gazelle dit :

    Effectivement , l’option choisie pour ce patron ainsi que le tissu correspondent bien aux années 50 . Vous portez ce style avec beaucoup de charme .
    Pour ce qui est des tissus fleuris à bannir passé un certain âge , vous n’êtes pas la seule à transgresser cette injonction . Je suis bien plus âgée que vous , mais je continue à en porter, tout simplement parce que je les adore . Si certaines préfèrent « le jean basket  » , qu’elles en portent mais ainsi aussi , avec les années qui passent , elles deviennent quelques fois pathétiques !
    Bonne soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.