La Combinaison Qui Ne Fut Pas

This post is also available in: English (Anglais)

J’ai découvert la combinaison V9075 jumpsuit lors de mes errances couturesques sur le web – plus exactement alors que je regardais les revues d’une autre combinaison, la célèbre Sirocco de Deer&Doe, que j’ai cousue et présentée deux fois – ici and ici.

Mais Sirocco a cette avantage majeur sur toute autre combinaison qui a croisé mon chemin jusqu’à maintenant: elle est extrêmement facile à enlever! (notamment pour la pause pipi…) Par contre pour V9075, je me demande vraiment comment on peut se déshabiller sans aide externe: la fermeture éclair est située au milieu du dos, la ligne d’encolure est extrêmement haute et le tissu recommandé n’est pas extensible – comment ca marche exactement?

J’ai pensé à tous types de solutions pour rendre cette jolie combinaison plus pratique à l’usage: déplacer la fermeture sur le côté – pas très pratique avec des manches; baisser l’encolure – mais pour la laisser au-dessus du soutien-gorge il faut toujours pas mal de contorsions pour baisser la fermeture; changer pour au haut sans manches avec épaules nouées – mais vraiment bizarre avec un bas si ample. Au final, j’ai réalisé que ce que j’aimais vraiment dans cette combinaison, c’était le bas jupe-culotte. Donc pourquoi s’embeter? Je vous présente donc la combinaison qui n’en est pas une!

Les modifications que j’ai apportées à ce patron sont les suivantes:

  • Comme à mon habitude avec les patrons Vogue, j’ai choisi une taille en-dessous des recommendations données: donc taille 10 au lieu de 12 (je suis un 36 du commerce).
  • J’ai baissé la fourche du pantalon jusqu’à celle de la plus grande taille sur la planche de patronage (16 je crois), car c’est un conseil qui avait été donné dans plusieurs revues du patron. En en effet, c’est parfait ainsi, mais je n’ose imaginer l’inconfort si je n’avais pas fait cet ajustement.
  • Pour finir le haut de la jupe-culotte, j’ai dessiné une parementure, que j’ai entoilée au thermocollant pour la rigidifier et cousue au bas; j’ai ensuite inséré une fermeture éclair sur le côté (je n’aime pas les fermetures au dos, pour une raison obscure).

Les plis à la taille sont un des détails de ce modèle que je préfère: ils accentuent le contraste entre la taille fine et les jambes larges et créent une silhouette très flatteuse, particulièrement de dos.

Ma seule petite deception est mon choix de tissu. J’ai choisi un coton assez rigide de Fabrics Galore (de tres belle qualité, ce n’est pas le problème) mais je pense qu’un tissu un peu plus fluide aurait mieux faire l’affaire. On ne gagne pas à tous les coups…

Cependant ce tissu marche à merveille pour le haut que j’ai choisi à assortir à ma jupe-culotte. Encoe un patron McCall/Vogue, cette fois M7542 – un haut tres simple, au tombé parfait grâce aux differentes options de bonnet poitrine, et avec plusieurs options de manches très sympas. J’ai découvert ce patron grace au blog merveilleux et si inspirant de Emily Halmann. J’ai réalisé l’option C – manches plissées et longueur à la taille. Je suis absolument folle de ce patron, notamment de ces manches! J’en ai déjà fait une robe et j’ai l’intention de l’utiliser encore et encore! Ici en taille 8 et bonnet C (pour une taille 36 et un bonnet E du commerce).

Au final, on reste dans l’esprit combinaison, mais sans les contraintes techniques… Je continue à chercher une combi pratique qui n’est pas Sirocco, donc vos conseils sont les bienvenus!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *