Albertine dans tous ses Etats

This post is also available in: enEnglish (Anglais)

Un peu de couture fillette facile (et qui marche pour femme aussi) ça vous dit? Albertine, c’est un patron de robe de Citronille que j’ai commencé à coudre pour moi et mes filles il y a quelques années dans sa version originale à manches; mais que j’ai vite décliné en version robe à bretelles pour l’été et la nuit. Et comme toujours, j’ai ai réalisé… un certain nombre… conmme toujours

La robe est toute simple, avec un plastron doublé devant et derriere, deux jupes et deux manches. La difficulté principale est dans le montage des manches, qui s’accrochent aux plastrons et aux jupes et s’ajustent par un élastique – rien de très compliqué mais un peu de minutie est nécessaire.

 

Si l’on ajoute à cela le fait que l’encolure est bien trop dégagée pour en faire une robe d’hiver pour des frileuses comme moi et mes filles, l’idée d’enlever les manches devient très attractive! Pour ce faire il suffit de refermer les plastrons doublés sur les côtés et de faire une finition au sous les manches au biais (ou au mini ourlet, couturières paresseuses rejoignez-moi!). Et de ne pas oublier d’insérer des  bretelles!

Et notre collection de robes d’été en photos! Dans ces image se glisse même un chemisier Albertine, pour pousser les modifications jusqu’au bout!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *